les allocations sociales et les salaires dans la fonction publique seront augmentés de 2%, respectivement en mars 2020 et en avril 2020.

En février dernier, l’indice-pivot a été dépassé. Par conséquent, les allocations sociales et les salaires dans la fonction publique seront augmentés de 2%, respectivement en mars 2020 et en avril 2020.

Par ailleurs, le revenu mensuel minimum moyen garanti (RMMMG) sera indexé en mars 2020 et une augmentation des barèmes de la CP 329 de 2% est également prévue en avril 2020.

L’indexation automatique des salaires, qu’est-ce que c’est ?

En Belgique, contrairement aux autres pays, l’indexation du salaire est automatique : si les prix de certains produits augmentent, les salaires suivent, pourvu que l’on dépasse un certain seuil (appelé indice-pivot). Elle s’applique à tous les salariés et à tous les allocataires sociaux (malades, travailleurs sans emploi, pensionnés).

L’indexation automatique, créée en 1920 pour préserver le pouvoir d’achat de la population, est donc un mécanisme qui permet de lier les salaires et les allocations sociales au coût de la vie et à l’augmentation des prix.

Dans le secteur privé, ce sont les Conventions collectives sectorielles qui permettent de fixer l’indexation et ses modalités d’application, c’est pourquoi l’indexation n’est pas effective partout au même moment. Pour les salaires dans le public et les allocations sociales, c’est la loi qui fixe les modalités.

À la FGTB, défendre le mécanisme d’indexation c’est agir pour des salaires décents et des emplois de qualité, c’est lutter pour une sécurité sociale forte et fédérale. C’est là le principe même de la protection sociale et de la solidarité.

La FGTB de Liège-Huy-Waremme continuera donc à défendre une indexation automatique des salaires en lien avec le coût réel de la vie.