En cas de chômage temporaire à cause du coronavirus, que devez-vous faire ?

Votre employeur a demandé le chômage temporaire à cause du coronavirus ?

En date du 20 mars, il a été décidé que toutes les demandes de chômage temporaire liées au coronavirus seront traitées comme relevant du chômage temporaire pour force majeure.

Sachez que tous les documents nécessaires sont disponibles à l'accueil de la FGTB, place Saint-Paul 9/11 à 4000 Liège.

Etant donné que les déplacements doivent être limités au maximum, vous pouvez tout gérer en ligne !

Voici les étapes à suivre scrupuleusement afin que votre dossier soit traîté le plus rapidement possible.

En date du 27 mars, le confinement a été prolongé au 19 avril. Si vous nous avez déjà fait parvenir votre demande de chômage temporaire, vous n'avez rien à faire de plus.

1. Êtes-vous déjà affilié à la FGTB Liège-Huy-Waremme ?

Si vous n'êtes pas encore affilié, vous pouvez le faire rapidement en cliquant ici. Votre affiliation sera prise en compte directement et votre dossier chômage traité comme tous les autres (sans stage préalable). 

Si vous l'êtes déjà, vous pouvez passer au point suivant.

 

2. Téléchargez et complétez le formulaire de l'ONEM

Voici le document à nous renvoyer complété le plus précisément possible.

Important : n'oubliez pas d'indiquer votre adresse email et votre numéro de téléphone afin que nous puissions vous contacter rapidement et n'oubliez pas de signer le document

TELECHARGER LE FORMULAIRE

 

3. Envoyez-nous le document

Vous pouvez nous faire parvenir votre formulaire complété de différentes manières :

  • par mail en le scannant et en le mettant en pièce-jointe, à l'adresse suivante : FGTB.DIRCHO@fgtb.be
  • par mail avec en pièce-jointe une photo claire, lisible et cadrée à l'adresse suivante : FGTB.DIRCHO@fgtb.be

Le scan ou la photo doit être en pièce-jointe. Impérativement. 

 

Et c'est tout ce que vous avez à faire ! Cette procédure simplifiée est d'application jusqu'au mois de juin 2020 inclus. 

  

 

4. Si vous n'avez pas la possibilité d'imprimer le document

Si vous n'avez pas d'imprimante, nous mettons à votre disposition un formulaire en ligne en cliquant ici.
 

 


Informations complémentaires

     

    A combien s'élève l'indémnité ?

    Si vous êtes un travailleur à temps plein, un travailleur à temps partiel assimilé à un travailleur à temps plein ou un travailleur à temps partiel volontaire, il est tenu compte du dernier salaire gagné pendant le cycle de travail en cours. Le salaire pris en considération est toutefois plafonné à 2.754,76 EUR. Si vous gagnez plus, votre prestation sera calculée sur ce salaire plafonné.

    Quelle que soit votre situation familiale, vous recevrez 70 % de votre salaire, plafonné le cas échéant. C'est-à-dire un maximum de 1928€ brut au prorata des jours prestés. Le travailleur mis en chômage temporaire pour force majeure (motif « coronavirus ») reçoit, en sus de l'allocation de chômage, un supplément de 5,63 € par jour. 

    Cette allocation sera soumise à un précomtpe professionnel de 26.75%.

    En date du 20 mars, il a été décidé que ces journées de chômage temporaire seront assimilées pour le calcul des vacances annuelles.

     

    Qui a droit au chômage temporaire ?

    • Les ouvriers, les employés et les cadres de l'entreprise qui a introduit la demande.
    • Les travailleurs intérimaires à condition que ceux-ci soient occupés dans l'entreprise après la période de chômage temporaire.
    • Les apprentis qui suivent une formation en alternance.

    Attention ! Les étudiants jobistes ne peuvent pas être en chômage temporaire. Ils doivent contacter l'employeur, celui-ci aura la possibilité de conserver les heures de l'étudiant et les lui rémunérer le cas échéants. Sinon l'employeur devra modifier les heures réservées dans la Dimona.

    Votre banque vous demande une attestation de chômage temporaire ? 

    Plus d'infos ici. 

    Encore plus d'infos ici 

    Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous contacter !