FGTB

Liège-Huy-Waremme

Actualité

Actualité suivante Actualité précédente

Chaos social chez Delhaize (12/06/14)

L'attitude scandaleuse de la direction.

Lors d'un Conseil d'Entreprise Extraordinaire ce mercredi 11/06, la direction du groupe Delhaize a présenté son ?Plan d'avenir'. Un avenir qui s'annonce catastrophique pour les travailleurs puisque le plan évoqué prévoit la fermeture de 14 magasins jugés ?non-rentables' et la perte de plus de 2500 emplois. Pour le front commun syndical, les raisons évoquées par la direction ne justifient pas un tel drame social.

Nous avons plus d'une fois tiré la sonnette d'alarme concernant la gestion floue et l'absence d'une stratégie commerciale claire au sein du groupe. Depuis plusieurs mois, de nombreux bruits courraient quant à la mise en place de mesures d'économies et à une éventuelle réduction des magasins. La mauvaise nouvelle a entretemps été confirmée et va bien au-delà de ce que nous craignions. Au total, ce sont 14 magasins exploités en gestion propre et jugés comme étant ?non-rentables' qui seront rayés de la carte (Eupen, Dinant, Herstal, La Louvière, Tubize, Schaerbeek, Aarschot, Diest, Berlaar, Genk, Courtrai, Lomme, Termonde et Turnhout). La direction compte également alléger la structure du personnel dans les magasins intégrés restants ainsi qu'au sein des services centraux. Elle a aussi clairement indiqué sa volonté de modifier les conditions de travail et de salaire de tout le personnel Tous les travailleurs en Belgique devraient donc être lourdement touchés par ces mesures. Un bain de sang social !

Le discours de la direction est sans appel : ces mesures seraient indispensables pour assurer l'avenir des activité de Delhaize en Belgique. Pour justifier la décision, les dirigeants invoquent une chute des bénéfices et la perte de parts de marché. De même, ils n'hésitent pas à pointer directement du doigt un coût salarial ?trop élevé' pour les magasins exploités en gestion propre. Nous sommes scandalisés par ces propos et par les arguments utilisés par la direction. Delhaize est une entreprise rentable qui continue à faire des bénéfices.

Pour le front commun syndical, les raisons sont à chercher ailleurs. Depuis plusieurs années, nous dénonçons l'absence d'une stratégie commerciale cohérente au sein de l'enseigne. A force d'être acteur d'une concurrence toujours plus sauvage (élargissements des heures d'ouverture, lancement de marques propres discount, réduction des services offerts, etc.), Delhaize a peu à peu perdu une part de son identité et de sa clientèle. Nous en avons encore eu la démonstration lors du CE de ce jour : Delhaize dit ne pas résister à la concurrence mais aucun plan commercial n'est prévu dans le plan d'avenir qui a été présenté. De même, les investissements éventuels qui y sont prévus seront réalisés uniquement via les économies imposées au personnel : un véritable non-sens.

Si les parts de marché de Delhaize diminuent, c'est l'absence de stratégie commerciale qui en est la cause unique. Nous le disions déjà il y a des mois. Les travailleurs ont déjà concédé de nombreux sacrifices : une convention collective sur la polyvalence a été signée dernièrement, les nouveaux engagements sont gelés depuis quelques années. Nous refusons qu'ils doivent à nouveau payer pour les erreurs de Delhaize.

Dans un premier temps, le front commun syndical va informer les travailleurs sur les mesures présentées par la direction. Des assemblées de personnel sont actuellement en cours. De nombreux magasins ont débrayé en réaction à cette annonce et arrêté le travail. D'autres actions ne sont pas à exclure.

Lien : www.setca.org/News/Pages/ChaossocialchezDelhaize.aspx