FGTB

Liège-Huy-Waremme

Actualité

Actualité suivante Actualité précédente

ArcelorMittal : la FGTB demande la nationalisation, l´Europe ne la permettra pas. (14/10/11)

Article du Soir

Jeudi, le front commun syndical d'ArcelorMittal a demandé au formateur, Elio Di Rupo (PS), de nationaliser la sidérurgie liégeoise. Selon les syndicats, l'Etat devrait investir un milliard d'euros pour remettre tous les outils en état et placer des gens compétents à leur tête. La demande a été faite officiellement au formateur par la Secrétaire générale de la FGTB, Anne Demelenne, et son homologue wallon, Thierry Bodson. Face à cette proposition, le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS), a expliqué que la nationalisation de la sidérurgie liégeoise est impossible au regard des règles européennes. Seule une reprise par un opérateur industriel permettrait de sauver la ligne à chaud liégeoise. Par ailleurs, les députés socialistes européens (Marc Tarabella, Véronique De Keyser et Frédéric Daerden) vont interpeller la Commission européenne face à la fermeture du chaud liégeois. Ils vont demander la tenue d'un débat dès la prochaine plénière du Parlement européen à Strasbourg afin d'obtenir une véritable politique industrielle et une stratégie de pérennisation et de développement de la sidérurgie.

(Source: Le Soir - 6com)